Svet et Franck : La rencontre

Si ça pue chez toi, mets du febreze.

Franck, 2016

Salut la baronnie,

Nous allons faire un petit voyage dans le temps à travers quelques articles qui retracerons l’histoire du coin des barons.

Aujourd’hui on va commencer avec la naissance des barons ! Et ouais ! Bon, pas la naissance de Svet et Franck, mais la naissance spirituelle des deux acolytes.

Tout a commencé lors d’une belle journée d’été, Svet, déjà vendeur de cartes depuis quelques années, s’est rendu au magasin de carte auquel il avait l’habitude de se rendre, quand tout à coup, il croisa son regard avec un beau black, également vendeur. À ce moment là, aucun des deux ne se rendirent compte de ce que le destin leur réservait ! Un ami en commun fit les présentations : Franck, voici Svet, Svet, voici Franck.

Depuis, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Ah non, je confonds, en réalité, un ami en commun les a présenté via téléphone « Franck, si tu veux des cartes, je connais un très bon vendeur, tu peux passer chez lui si tu recherches des cartes ! ». Franck laissa échapper son fameux « ça marche », prit son numéro et lui téléphona immédiatement.

« Svet j’écoute. »

« Salut, moi c’est Franck, je vais passer chez toi t’acheter des cartes, si ça pue, mets du febreze. »

Et depuis ce jour, ils se sont liés d’amitié et ont entrepris ce que peu ont même imaginé d’entreprendre, mais cette histoire mérite son propre article.

Si on veut écrire le future, il faut commencer par connaître le passé.

Confusius ou un autre type, y’a v’la longtemps !

Laisser un commentaire